MACHINATION DE LA POLICE D’IVRY SUR SEINE POUR TUER MADAME LYNE JOURDAN

MACHINATION DE LA POLICE POUR TUER MADAME JOURDAN

La société Thales a offert à la police un système de table de table d’écoute qui tourne en boucle dans toute la région parisienne. Tout le monde a entendu madame Jourdan se faire taper dessus sans lui porter secours. Bravo la police d’Ivry sur Seine. Tout le monde a entendu madame Jourdan appeler la police et son refus d’intervenir.

RETOUR SUR L’AGRESSION DE MADAME JOURDAN

Ce soir la je faisais mes courses à Auchan Okabé Bicêtre. Je téléphone a Madame Jourdan pour prendre de ses nouvelles. Elle m’annonce qu’elle a été sauvagement agressée, qu’elle a appelé la police depuis 20 ou 30 minutes pour annoncer son agression et aucun secours n’est venu. J’ai tout de suite raccroché pour appeler dans l’ordre: 1). Les pompiers 2). La police En prenant soin de donner l’adresse exact de Madame Jourdan pour que les secours arrivent le plus vite possible. J’ai laissé mes courses au magasin pour rejoindre en catastrophe madame Jourdan. La police d’Ivry sur Seine a fait fort ce soir la. 1). Elle n’est pas intervenue pour lui porter secours car les agresseurs pouvaient revenir a tout moment l’achever. 2). Elle n’a pas appeler les pompiers pour la soigner alors qu’elle était blessée et qu’elle pouvait mourir des suites d’un état de choc. En arrivant sur place, il y avait pleins de policiers et les pompiers étaient présents. Si je n’avais pas téléphoné, la police ne serait jamais intervenue ni les pompiers. Mon appel était gênant pour la police. Elle a été obligée d’intervenir. A contre cœur, bien entendu. Je pense en avoir fini avec la police, la préfecture, et le TGI de Créteil. Pour le moment. Tout me dégoute dans le val de Marne.

+++++++++++++++++++++++++++++

LA COMMISSAIRE ANOUCK FOURMIGUÉ ET SES TABLES D’ÉCOUTE. LES DIABOLIQUES DE LA POLICE: Madame Jourdan était harcelée par des mineurs dangereux qui cherchaient à la rouer de coups. L’un d’eux, un africain, voulait lui planter un tournevis dans le ventre. C’était en 2011. La police n’intervenait jamais et diminuait, et même minimisait pour ne pas dire ignorait les événements. Il est vrai que le service «police secours» n’existe plus. Précarité et restrictions budgétaires? La police et la cité savait ce qui se passait en temps réel via le micro d’ambiance En novembre 2011, ces jeunes voyous, tous protégés par la police, venaient taper à coups de pied la porte de palier de madame Jourdan. Tout le temps. Il se relayaient et cela durait des heures. La police comme d’habitude refusait d’intervenir. Non assistance à personne en danger. Ne pouvant plus supporter ce qui se passait, madame Jourdan est sorti de son appartement pour aller voir le gardien profitant d’un moment de calme. Les jeune voyous étaient embusqués. Et en sortant de chez elle ils l’ont sauvagement agressé et l’on poussé dans son appartement. Elle a été blessée à l’arcade sourcilière et saignait abondamment. Tout le monde a entendu son agression physique, cas sociaux et police via le micro d’ambiance du téléphone ouvert; et personne n’est intervenu. Nous sommes dans l’horreur.

==================================

LE SADISME POUSSÉ À L’EXTRÊME: Micros d’ambiance branchés de madame Jourdan et du miens. Nous étions encerclés, la police nous entendait mais ne bougeait pas, idem pour les cas sociaux de la cité Pierre Curie qui nous écoutaient. La police et les cas sociaux étaient au cirque ! Ils écoutaient une émission radio. Deux personnes en danger qui demandaient du renfort, et la police d’Ivry qui nous affirme avec nonchalance qu’il n’y a pas de voiture pour nous venir en aide. Tout le monde savait ce qui passait et tous faisait comme si rien n’était. Micro d’ambiance Explication: La technologie internet et la technologie des téléphone portables utilisent tous les deux des serveurs informatiques. Entre ces deux types de serveurs, il existe des passerelles. Avec des logiciels espions en vente libre, il suffit de charger le CD ROM dans l’ordinateur, de suivre les instructions sur l’ecran, d’entrer un numéro de téléphone et le logiciel parvient a se connecter avant le titulaire de la ligne téléphonique sur le serveur de la compagnie: orange, bouygues, sfr, etc….. Aucune connaissance informatique pointue requise. Les cas sociaux sont payés par les flics pour faire ça.

++++++++++++++++++++++++++++

Cette commissaire criminelle a branché le micro d’ambiance de mon téléphone cellulaire et de celui de madame Jourdan alors que j’assurais avec peine sa sécurité. Tout le monde était au courant de nos conversations à cause des micros d’ambiance de nos téléphones toujours branchés avec des complicités chez les cas sociaux de la cité Pierre Curie équipés de matériel bon marché vendus sur internet. La commissaire Anouck Fourmigué me faisait passer pour un pervers sexuel, elle me faisait surveiller en permanence parce qu’elle avait peur officiellement que je regarde les fesses de madame Jourdan et que je la viole. Je ne savais pas que c’était un crime de regarder le cul d’une femme, elles aiment ça à condition que ce soit discret de la part des hommes, elle portent toutes ou presques des vêtements moulants pour se montrer. Il est a souligner à ce propos que la commissaire Anouck Fourmigué n’a pas de jolies fesses, elle est très maigre et qu’elle cherchait a coucher avec moi selon les rumeurs du commissariat. Bref, la réalité de cette espionnage via le micro d’ambiance était destiné a deux choses: 1). Me culpabiliser de protéger madame Jourdan et la laisser tomber 2). Mieux tuer madame Jourdan une fois seule. La commissaire Anouck Fourmigué est une experte en manipulation mentale avec ses collègues et complices du commissariat de police d’Ivry sur Seine. Ils cherchaient à nous diviser pour que je l’abandonne afin que les indics puissent la tuer. Bref, la commissaire Anouck Fourmigué s’inquiétait excessivement de la pudeur de madame Jourdan, mais pas de sa sécurité. Qu’elle hypocrisie devant les ivryens. quelle criminelle. Et tout le monde dans la ville est tombé dans son piège manipulatoire: me faire passer pour un obsédé sexuel ( tous les hommes le sont), afin de protéger l’honneur de madame Jourdan mais pas sa vie physique qui était en danger.

+++++++++++++++++++++++++++ • +++

Assassinat programmé de madame Jourdan par le TGI de Créteil et la préfecture du val de Marne.+++• Non assistance à personne en danger. Le TGI de Créteil a bien commandité le meurtre de madame Jourdan et la police parisienne était complice. La police parisienne est quelque part nazifiée. J’assume tous mes écrits. Nous avons des nazis dans la police. La franc-maçonnerie a commandité le meurtre programmé de madame Jourdan et de sa fille. Il n’y a que des franc-maçons au TGI de Créteil qui sont coupables de trafic d’influence. C’est terrifiant.

++++++++++++++++++++++++++

Espionnage de ma vie privée: La préfecture de police de Paris me cherche les histoires avec leurs caméras de surveillance depuis longtemps. Je ne comprends toujours pas à ce jour un tel acharnement de leur part à mon égard. +++++++++++++++++++++++++++++ Espionnage de ma vie privée: Donc des vigils noirs me reprochent d’avoir renier ma négritude. Je ne suis pas noir. C’est idiot de leur part. Ils sont manipulés par les syndicats. +++++++++++++++++++++++++++

Espionnage de ma vie privée: Il y a un énorme problème avec le commissariat de police d’Ivry sur Seine qui commandite tout cet espionnage dont je suis la victime, sur ordre sans doute de la mairie d’Ivry sur Seine. C’est très consternant. +++++++++++++++++++++++++++ À propos des voltigeurs et de leur refus de vouloir m’aider à protéger madame Jourdan, au moins en appelant les renforts, n’avaient-ils pas reçu l’ordre de l’Etat de la laisser se faire tuer ? Les francs-maçons de l’Etat au secours des francs-maçons du TGI de Créteil. ++++++++++++++++++++++++++++ Je prends tout mon temps. Je protège tous les ivryens sans exception quels qu’ils soient. Pas d’inquiétude. On va revenir en 1970. Je ramène tout le monde. Je n’ai aucune confiance aux voltigeurs du ministère de l’intérieur. Ils ont une carte de police eux aussi. Ils avaient branché le micro d’ambiance de mon téléphone il y’a quelques années et ils étaient au courant quand madame Jourdan et moi étions encerclés par les indics du commissariat d’Ivry. Ils ne m’ont jamais aidé, ni appelé les renforts. Ils sont louches les voltigeurs. ++++++++++++++++++++++++++++ Je suis victime d’un racisme de la part des vigils des supermarchés et de la RATP. Que des noirs ou assimilés. La CGT est dans le coup. C’est évident. Ils me surveillent, espionnent mes faits et gestes et répètent tout a tout le monde. Je me demande si les voltigeurs ne font pas dans leur camp eux aussi. Je suis filmé également par la vidéo surveillance de la RATP. C’est illégal. Je suis filmé en permanence par la vidéo surveillance du magasin Auchan Okabé. C’est illégal. ++++++++++++++++++++ ••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••• INFORMATIONS Lorsque j’ai été interné arbitrairement a l’hôpital psychiatrique de Paul Brousse à Villejuif: J’ai recraché dans le lavabo tous les comprimés que l’on me donnait. Je ne suis pas cachetoné selon l’expression employée. Je suis lucide à l’extrême. ++++++++++++++++++++ ••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••• La Semasep: société d’économie mixte du sud parisien, inclue les communes de Gentilly, Kremlin-Bicêtre, Vitry et Ivry sur Seine etc…. Madame Jourdan avait un magasin a Gentilly. Elle a été spoliée par des liquidateurs judiciaires en lien étroit avec la Semasep, le TGI de Créteil, des avocatś, des juges, des procureurs, des fonctionnaires de police, des politiciens, le préfet de l’époque monsieur Serge Idrac etc… Tous ces gens et ces communes, ont enfoncé la tête de madame Jourdan sous l’eau. Après l’avoir pillé, ils ont décidé de la tuer après l’avoir ruiné. Ils l’ont logé elle et sa fille encore mineure dans la tour 5, la plus dangereuse de la cité Pierre Curie à Ivry sur Seine. Madame Jourdan et sa fille ont été discréditées toutes les deux, diabolisées, de façon à être détestées par tout le monde, afin que les employés de la mairie et de l’OPH avec les cas sociaux, puissent les tuer sans que personne dans le quartier ne les regrette. L’enquête aurait été bâclée, et l’affaire classée sans suite par le procureur. Comme d’habitude. Le procureur devant la presse aurait évoqué un manque de moyens pour protéger madame Jourdan et sa fille, et tout le monde l’aurait cru. Triste fait divers banal que tout le monde aurait oublié. +++++++++++++++++++++++++++++ Il y a toujours eut de la corruption à Ivry sur Seine, mais celle-ci a explosé avec l’arrivée de monsieur Pierre Gosnat comme maire à Ivry sur Seine. A l’époque de l’ancien maire Jacques Laloë, la ville d’Ivry n’était pas aussi violente, ni aussi corrompu comme maintenant. Monsieur Gosnat, quand il a prit la place de monsieur Laloë, je me suis dit à l’époque en 1998: on est foutu, ça val finir pour tout le monde. En effet, monsieur Gosnat outre son ivrognerie légendaire, avait fait une prise d’otage dans l’usine de la boulangerie HEDE dans les années 80. A l’époque, séquestrer un homme ou une femme, une prise d’otage était considéré comme un acte terroriste passible d’une très lourde peine de prison. On était dans l’époque de la bande à Bader et des brigades rouges. Monsieur Gosnat a fait une prise d’otage dans l’usine de la boulangerie HEDE avec madame Chantal Bourvic je crois. Un beau duo de soixante huitards très violents, les Bonnie ans Clyde de la ville qui sont allés très loin en politique sans en avoir les compétences qui ont tués les ivryens dans leur quotidien en raison de leurs vices réciproques. Chantal Bourvic est une femme très mauvaise. Elle a été très dure avec Madame Jourdan. Elle a tout fait pour la faire mourir dans la cité Pierre Curie, avec les employés de la mairie qui habitent la même cité.

+++++++++++++++++++ Pour en revenir à la commissaire Anouck Fourmigué, elle est l’instrument du diable. Elle est la seule commissaire de police à s’être immédiatement adaptée à la corruption du commissariat d’Ivry sur Seine. Elle s’est immédiatement senti chez elle dans cette univers de corruption. On avait un ancien commissaire en 1998: Jean-Pierre Lanier, il bouffait à tous les râteliers. Il a été arrêté à Ivry a la frontière de Paris au bar le Karaoké je crois. Il accordais aux cafés des autorisations d’ouverture de nuit contre des envellopes avec 3000 francs dedans ( époque du franc avant euro). Depuis, tous les bars a Ivry par arrêté préfectoral ferment à 22 heures quoi qu’il arrive. Pas de dérogation.

+++++++++++++++++++++++++++++ Qu’elle est donc cette ville diabolique ou le maire, monsieur Gosnat, laisse ses employés rudoyer, brimer et assassiner une mère de famille? Comment un maire, un homme digne de ce nom, marié et père de famille lui-même, à t-il pu laisser faire une pareil chose? Monsieur Gosnat maire d’Ivry est le premier magistrat de la ville d’Ivry et commissaire de police. Qu’à t-il fait pour madame Jourdan? C’est tout de même scandaleux. Il aurait dû de déplacer lui même voir ce qui se passe chez madame Jourdan et lui proposer un nouveau logement. Des employés de l’OPH d’Ivry sur Seine avec des employés de la mairie ont insulté et frappé madame Jourdan. Ils ont cassé ses carreaux et cela durant des années. Est-ce normal ? Et que faisait monsieur Gosnat maire d’Ivry? Rien. Oui, durant 10 ans, madame Jourdan et sa fille ont été persécutées toutes les deux à leur domicile et dans la rue sur ordre du commissariat de police d’Ivry sur Seine. +++++++++++++++++++++++++++++ La police à beaucoup changée ces 15 dernières années. Elle tue des femmes et des hommes sur ordre. Elle a comploté avec des employés de la ville d’Ivry sur Seine pour faire assassiner madame Jourdan. La semasep tue des citoyens pour éviter la prison à des liquidateurs judiciaires corrompus, via le procureur de la République de Créteil. La police et les juifs sont intrusifs dans ma vie privée. Ces homosexuels honteux me croient puceaux alors que je me suis tapé quelques dames et demoiselles. Des pervers sexuels dépravés aux ordres d’un procureur ou d’un préfet d’une homosexualité formidablement perverse. Ainsi, les juifs et les flics, veulent contrôler ma vie sentimentale et sexuelle. Amusant. Descendre un flic ou un juif avec un police Python 357 magnum à bout portant ne me pose aucun problème moral. Avis aux amateurs. J’ai menti à la brigade financière. Je suis armé. Joël Lusigniet, était le gros brigadier à lunette au rez de chaussée du commissariat d’Ivry sur Seine. Proche de monsieur Gosnat maire d’Ivry, il était un de ses proches et dissimulait ou dérobait et sans doute maquillait les dossiers. Ce qui est illégal bien sur, afin de ne pas porter ombrage à monsieur Gosnat. Joël Lusigniet, a passé Madame Jourdan à tabas dans ce commissariat. Il y a des preuves. La commissaire Anouck Fourmigué a tenté d’assassiner madame Jourdan en faisant des montages de dossiers sur ordre du procureur de la république de Créteil contre madame Jourdan. La commissaire Anouck Fourmigué a donné des ordres au commissariat de police d’Ivry sur Seine, pour que personne ne vienne la secourir lorsqu’elle était en détresse. La commissaire Anouck Fourmigué a interdit à madame Jourdan d’appeler le commissariat de police d’Ivry sur Seine lorsqu’elle était victime d’agression ou en danger de mort. La commissaire Anouck Fourmigué, que pensez d’elle?

++++++++++++++++++++++++++++++ Le TGI de Créteil a voulu assassiner Madame Jourdan. À cause de la Semasep, une association de malfaiteurs qui inclue des procureurs, des avocats et des juges. Une mafia des tribunaux de commerce dépouille les commerçants du val de Marne. Madame Jourdan a été spoliée par cette mafia.

++++++++++++++++++++++++++++++ Il est a souligner que concernant mon ordinateur portable, que celui-ci était attaqué par des virus: 1). Virus espions de la police 2). Virus destiné à détruire mon ordinateur. La police du val de Marne est sale. Et m’a volé deux ordinateurs. Dans l’ordinateur portable se trouve des documents ultra importants concernant la semasep volé par monsieur Bier Michael Deloch de l’OPJ 16 de Vitry sur Seine Je n’ai pas pour habitude de coucher avec les femmes que je protège. Je protège «beaucoup» de femmes et je n’en profite pas. C’est monstrueux. Comment peut-on profiter de la faiblesse d’une femme en détresse morale et menacée? Des sales flics de la PJ en profiteraient, parce que ce sont des porcs. Une femme en détresse est prête à tout y compris à coucher si elle est menacée de mort. Un homme qui profiterait de cette situation est semblable à mes yeux a celle d’un violeur. J’ai toujours protégé madame Jourdan parce qu’elle me l’a demandé. Je n’ai pas pu me défiler. C’était grave ce qui lui arrivait. Et j’ai dû prendre beaucoup sur moi en cherchant en permanence de l’énergie dans mon subconscient pour tenir le coup. J’étais absorbé par ce travail de protection. Le sexe n’était vraiment pas ma préoccupation. Sauf pour les cas sociaux, les flics, le tribunal et la préfecture, sans oublier la semasep qui cherchaient à tuer madame Jourdan. Des plaintes, madame Jourdan en à déposé beaucoup, toutes ont été classées sans suite. Ces gens, ces flics, ces juifs ne sont que des cochons. Ils veulent contrôler ma vie sexuelle. Explications: la police, le tribunal et la préfecture cherchent à tuer madame Jourdan. Affecté à la sécurité rapprochée de madame Jourdan, ils avaient tous peur que nous tombions amoureux l’un de l’autre. En terme clair, ils avaient tous peur que je la baise pour parler crûment leur langage de sale porcs qu’ils sont tous. Rapports sexuels = attachement amoureux et plus forte protection de madame Jourdan. Ces criminels voulaient empêcher ça pour mieux la tuer. Le TGI de Créteil a certainement demandé à la préfecture de me faire interner en psychiatrie de façon à mieux tuer madame Jourdan qui attaque la Semasep au tribunal. Le TGI de Créteil a voulu assassiner Madame Jourdan. À cause de la Semasep, une association de malfaiteurs qui inclue des procureurs, des avocats et des juges. Créteil a voulu assassiner madame Jourdan avec des indics aux ordres du commissariat de police d’Ivry sur Seine. La commissaire Anouck Fourmigué est coupable et complice de cette tentative. Elle devrait être en prison. Faux et usage de faux pour me faire interner en psychiatrie. Le préfet Thierry Leleu peut aller en prison et il ira très probablement.

+++++++++++++++++++++++++++++ Je n’ai pas à déclarer une arme à feu à la préfecture de Créteil ou de Paris. Jamais la préfecture ne m’a aidé il y a 15 ans quand j’étais encerclé par des indics de la police. Ni quand j’assurais la sécurité rapprochée de madame Jourdan. N’est-ce pas monsieur le sous préfet Christian Rock? En raison de mes états de services élogieux, seul le ministère de la défense peut me contrôler. Candidat déclaré aux élections présidentielles de 2017, je n’ai aucun soucis a me faire de ce côté là. La boucle est bouclée. Des policiers et des préfets vont être radiés des cadres.