Johnny Hallyday, mort d’un monstre sacré

2136143_johnny-hallyday-mort-dun-monstre-sacre-web-tete-030988906414_1000x300.jpg

Johnny Hallyday, mort d’un monstre sacré

Le chanteur est décédé à 74 ans. Toute sa vie, il aura été fidèle au rock’n’roll tout en se renouvelant sans cesse. Refusant toute tricherie, il se mettait à nu pendant ses concerts et le public le lui rendait bien. ‘Il a cru en ce qu’il a fait’, c’est ce qu’il voulait qu’on écrive sur sa tombe.

Maurice Chevalier avait, un jour, pris le chanteur à part : « Petit, tu soignes ton entrée et ta sortie de scène. Entre les deux : tu chantes. » Ce conseil est peut-être la meilleure métaphore de la vie de Johnny. Son entrée fracassante, au début des années 1960, annonce Mai 68, une révolution que personne n’a vu venir. Quant à sa sortie, Johnny a tellement hanté le roman national que l’idée même d’hommages du même nom n’apparaîtrait aujourd’hui absurde pour personne, sauf pour les tristes figures. « Johnny, c’est le Victor Hugo de la rengaine, disait de lui son copain Carlos. S’il meurt, la France s’arrête. Son public est en larmes, « et tout le pays est en deuil », a commenté le président de la République Emmanuel Macron.

POUR LIRE LA SUITE, CLIQUEZ ICI.

xavier-jaffrc3a926

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s