Grève à la SNCF : entre fatalisme, patience et stress à la veille d’un mardi noir sur les quais de gare

14721802

Grève à la SNCF : entre fatalisme, patience et stress à la veille d’un mardi noir sur les quais de gare

À la veille d’une grève à la SNCF qui s’annonce bien suivie, les usagers s’organisent en mettant au point des solutions de repli, qui passent par le facteur temps. Bus ou covoiturage rallongeront les temps de trajet.  

POUR LIRE LA SUITE, CLIQUEZ ICI.

xavier-jaffrc3a926

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s