Gros Texte de A à Z. Résumé: Un joyeux ouvage de 282 pages. Quelle couard. Les preux chevaliers comme moi n’existent plus. Les mousquetaires fines lames tels que ma personne n’existent que dans les romans et les films de capes et d’épées. Quelle honte, il a besoin d’une femme pour être défendu. C’est tout à fait évident qu’il est impuissant sexuel. Il n’est qu’un enfant qui a besoin de sa maman pour le défendre. Il n’est pas encore un homme et il ne le sera jamais. Examinez mesdames et messieurs le ridicule absolue de la situation: une hommelette qui a besoin d’être défendu par une femme. Quelle femme féminine digne de ce nom, pourrait considérer cette lopette comme un homme à mettre dans son lit pour la bagatelle? Ceci est impossible.

gros-texte-de-a-a-z

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s