L’OPH d’Ivry sur Seine se moque de Xavier Jaffré depuis que Alain Kahan en était le directeur.

oph-ivry-sur-seine

L’OPH d’Ivry sur Seine se moque de Xavier Jaffré depuis que Alain Kahan en était le directeur.

Ça ne s’arrange pas à l’OPH d’Ivry dont les malversations quotidiennes ne cesse de défrayer la chronique. Entre le service de communication qui fait croire que tout va bien alors que tout va mal, l’OPH d’Ivry est intégralement piloté par des voyous de banlieue du PCF parti communiste français tous plus arriérés, incultes et incompétents les uns que les autres. En fait, les communistes ont la mainmise sur l’OPH Ivry de façon tout à fait effrontée et tout aussi illégale depuis que Pierre Gosnat est devenu maire d’Ivry sur Seine en 1998.

Xavier Jaffré a été expulsé de son logement illégalement sur ordre politique donné par Philippe Bouyssou maire d’Ivry sur Seine.

Xavier Jaffré a été expulsé de son logement illégalement sur ordre politique donné par Philippe Bouyssou maire d’Ivry sur Seine. Xavier Jaffré journaliste et écrivain, allait lancer le journal en ligne du Grand paris le Temps Digital. Les communistes et Philippe Bouyssou en tête depuis 1999, ont tout fait avec la préfecture du Val de Marne pour empêcher Xavier Jaffré de travailler, ils ont détruit ses entreprises avec la complicité des services secrets locaux régionaux de la préfecture du Val de Marne.

La directrice de l’OPH Ivry selon des sources officieuses n’envisageait pas d’expulser Xavier Jaffré puisqu’elle savait qu’il est un homme très ordonné et qu’il peut présenter n’importe quel document administratif que l’administration peut lui demander, même si le document remonte à plus de dix ans. De plus la tradition de l’OPH Ivry est le maintien dans les lieux des personnes qui en font la demande suite au décès du titulaire du bail dans la famille.

Ce maire communiste crapuleux et mafieux, n’avait pas de jugement du tribunal d’instance pour faire expulser Xavier Jaffré.

Philippe Bouyssou a fait expulser illégalement Xavier Jaffré de son logement dans le but de détruire son entreprise, son journal en ligne du Grand Paris destiné à faire travailler 30 personnes d’un seul coup. Ce maire communiste crapuleux et mafieux, n’avait pas de jugement du tribunal d’instance pour faire expulser Xavier Jaffré. L’affaire est plus que grave, il y a malversations multiples y compris de la part de l’huissier de justice Samuel Ardiot qui va avoir des ennuis avec le procureur de la république qui se trouve être son autorité de référence.

La juge de l’exécution à Créteil Béatrice Champeau-Renault est en très grave infraction et va devoir fournir des explications à son autorité monsieur ou madame le doyen des juges d’instruction.

Xavier jaffré

xavier-jaffrc3a926

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s