Mesurer le chemin parcouru avec la formation continue.

class-1227090_960_720

Mesurer le chemin parcouru avec la formation continue.

Avec la formation continue, ce qui a été apprit jadis à l’université devient incroyablement obsolète. Chaque jour, de nouvelles connaissances académiques sont disponibles à toutes personne désireuse de les acquérir. 

Mesurer le chemin parcouru dans sa formation continue peut donner le vertige; et permet à peu de frais de pratiquer une évaluation rapide de sa situation. En mesurant le chemin parcouru de sa jeunesse à l’âge mûre, on constate à quel point la société à évolué, en particulier le choc technologique urbain et contemporain qui est permanent. Plus personne ne peut échapper à la technologie, elle nous suit partout et nous l’avons au fond de notre poche. À défaut d’être une technologie amie, celle-ci à la vertu suprême d’être au moins très élégante et informative. Le marketing de masse en réseau via les Telecom nous maintiennent en extrême vigilance y compris avec le marketing olfactif dit neuronal ou quelque chose dans le genre. C’est si agréable de respirer des odeurs de parfums dans les grands magasins parisiens ou les centres commerciaux régionaux. On a le sentiment que le niveau d’hygiène est très élevé. 

Le cerveau n’est jamais en pause, il est toujours stimulé jusqu’à la limite de la transe hypnotique. 

La formation continue transforme un être aussi sûrement que le chêne enfonce ses racines dans le sol et étend ses branches vers le ciel. Avec patience, il se bonifie et devient attractif pour sa clientèle ou ses futurs employeurs. C’est l’expérience du senior dans toute sa splendeur. 

Celui qui détient le plus de savoir détient le pouvoir. Son avenir économique et financier lui est potentiellement assuré, car la concurrence sur le marché est très rude. L’avenir est aux cadres, les vrais, pas ceux de complaisance. Le cadre est devenu précaire dans l’entreprise, l’adaptabilité lui a permis pour le plus débrouillard de se lancer en indépendant et de pouvoir vivre dans des conditions qualifiées d’acceptables. Un jour ou l’autre les règles changeront encore très probablement. Et l’adaptabilité du cadre sera au rendez-vous, ainsi que son sens très aigu des affaires.

Xavier Jaffré

xavier-jaffrc3a926

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s